Organisation

Page d'accueil/Organisation

L’APARDAP est avant tout un réseau d’adhérents.e.s, de bénévoles et de sympathisants.e.s qui favorisent la mise en œuvre et le développement des activités de l’association.

Les membres de l’APARDAP se réunissent en Assemblée Générale, Conseil d’Administration, Bureau, Secrétariat et Commissions.

Depuis sa création, l’APARDAP fonctionne avec une coprésidence. Elle est représentée actuellement par Patricia L’ECOLIER et Bernard POUYET.

► L’Assemblée Générale a lieu une fois par an, souvent au mois de février,
► Le CA se réunit environ tous les deux à trois mois,
► Le bureau (20 membres) se réunit tous les 15 jours les lundis, en alternance avec le secrétariat qui comprend 6 membres,
► Les réunions des cinq commissions ont lieu régulièrement.

Les instances de l’association sont ouvertes à chacun des membres et la participation des accueilli.e.s est souhaitée et encouragée.

Diverses activités sont animées par des bénévoles de l’APARDAP auxquels participent accueillis.e.s, accueillant.e.s.et parrains/marraines.

L’APARDAP fonctionne grâce à des commissions qui se réunissent environ une fois par mois.

COMMISSION PARRAINAGE

Elle a pour mission essentielle d’organiser les cérémonies de parrainage républicain qui ont lieu dans les mairies. Elle se charge aussi de la rédaction de la lettre aux parrains/marraines qui paraît tous les trois mois environ ainsi que de l’information auprès des nouveaux parrains avant chaque cérémonie de parrainage.

COMMISSION C3A

La C3A est une commission d’attribution des aides financières qui se réunit trois lundis par mois. Elle est composée des deux trésorières adjointes ainsi que des représentants des bénévoles accueillants et a pour fonction d’aider les accueillis à financer les taxes préfectorales, les passeports, les frais de transports pour aller les chercher, les frais d’avocat, etc.

À noter : les demandes de soutien financier sont instruites par les bénévoles accueillants de l’APARDAP. Elles sont acceptées s’il existe un lien effectif entre le migrant accueilli et l’APARDAP depuis au moins trois mois. En raison d’un grand nombre de demandes, la commission ne finance qu’une partie des montants demandés.

COMMISSION COMMUNICATION

Elle s’occupe de la communication interne à l’APARDAP et communique vers les parrains, marraines, accueillis, etc.

Elle se charge aussi des relations avec les médias, les autres associations et le public.

COMMISSION ACCUEILLANTS

Elle regroupe les bénévoles accueillants et se réunit tous les mardis avant la permanence pour organiser celle-ci au mieux et traiter ensemble les différents problèmes que chacun peut rencontrer individuellement dans la constitution d’un dossier. En plus une réunion mensuelle permet d’échanger et d’approfondir certains points.

COMMISSION DES FINANCES

Composée de 9 membres et présidée par le trésorier, elle se réunit annuellement pour élaborer le budget prévisionnel de l’association. Des réunions ont aussi lieu ponctuellement pour examiner certaines questions financières, telles que la politique d’octroi des aides aux accueillis, l’emploi des subventions reçues, et les critères de délivrance des reçus fiscaux aux parrains et marraines lorsqu’ils aident matériellement leurs filleuls.

PRÉAMBULE

Après plusieurs années d’activité, le « groupe de parrainage républicain des personnes demandant asile et protection à la France » a décidé de se transformer en Association de Parrainage Républicain des Demandeurs d’Asile et de Protection (APARDAP) en déposant les statuts ci-après. Cette déclaration vise à donner plus de visibilité et d’autorité à notre engagement au service de ces personnes qui demandent notre aide.

Nous contribuons ainsi avec d’autres à la défense de l’acquis républicain du droit d’asile mis en place depuis plus d’un siècle pour permettre l’accueil des réfugiés. Ce droit est actuellement mis à mal dans notre pays comme au niveau européen par une politique de fermeture et de répression en réponse à une arrivée importante de réfugiés politiques et économiques ayant subi diverses violences, y compris environnementales. Nous sommes conscients que ceci est le résultat d’un contexte mondial très dégradé au plan politique, économique et humain, dans lequel notre pays a sa part de responsabilité.

Sur ses objectifs, notre association est ouverte à toutes les collaborations et bonnes volontés. Elle s’efforce particulièrement d’intégrer à son fonctionnement des représentants des filleuls qu’ils soient demandeurs d’asile ou de titres de séjour, régularisés, ou en attente de régularisation. Elle est dirigée collégialement, chaque membre de son Conseil d’Administration s’engageant à assurer une tâche précise dans l’animation de ses activités.

Précisons enfin que les dons et subventions auxquels nous faisons appel en tant qu’association reconnue d’intérêt général, ne sauraient aliéner notre indépendance de jugement et d’action.