Hébergement

Page d'accueil/Hébergement

l’APARDAP expérimente un programme 2017-2018 d’hébergement transitoire

Les migrants en attente de titres de séjour font face à de graves problèmes en matière d’hébergement. De nombreux demandeurs d’asile sont aussi dans de grandes difficultés pour être hébergés car les places manquent dans les CADA (Centres d’Accueil pour Demandeurs d’Asile).

La solidarité des citoyens est une aide précieuse pour héberger des célibataires. Mais ce type d’hébergement chez l’habitant est difficile à trouver et à maintenir dans la durée pour les familles avec enfants d’autant que les délais pour obtenir des papiers sont très longs.

Face à cette urgence, l’APARDAP expérimente avec l’aide de la Fondation de France et d’un important don privé d’une citoyenne grenobloise, un programme 2017-2018 d’hébergements transitoires dans des logements propriétés de l’Établissement Public Local Foncier de l’Isère, ou de celles de bailleurs sociaux sensibilisés à ce problème.

Ces logements sont mis gracieusement à disposition de l’APARDAP par l’intermédiaire d’Un Toit Pour Tous qui en assure la gestion locative. L’APARDAP les propose à des familles avec enfants qui sont à la rue et désigne pour chacune des familles un référent.
Cette expérimentation a commencé en mars 2017. La Fondation de France contribue pour l’essentiel à financer les fluides. Des collectifs citoyens parrainant un logement et une famille se créent et financent progressivement tout ou partie des charges de certains logements. Les familles savent que dès que leur situation administrative se règle, nous les accompagnons vers des logements sociaux.

Pour que cette expérience soit pérennisée, il est urgent que nous puissions réunir assez de collectifs citoyens par logement et par famille pour assurer la prise en charge des fluides. Vous pouvez y prendre part en prenant contact avec l’APARDAP.

Pour voir quelques illustrations de cette innovation pour les familles et leurs enfants, cliquer ici.