Être parrain

Page d'accueil/Être parrain


Le parrainage républicain est l’objectif premier de l’APARDAP, c’est un rôle qui répond à une mission d’accueil des étrangers quel que soit leur statut sur notre sol. L’APARDAP par cet acte civique de parrainage contribue à l’acquis républicain du droit d’asile.

LE PARRAINAGE RÉPUBLICAIN

C’est un texte révolutionnaire des législateurs de 1794 (Le décret du 20 prairial de l’an II -8 juin 1794-), qui conféra aux municipalités le droit de célébrer au nom du pouvoir civil par des magistrats élus au suffrage universel des baptêmes civils (parrainage républicain). Dès son origine, de par la loi, le parrainage civil possède une valeur officielle mais n’a aucune valeur juridique. Cette cérémonie légale conserve encore aujourd’hui une valeur symbolique forte.

C’est une rencontre volontaire et un engagement moral envers un étranger en recherche d’asile souvent sans papier. L’APARDAP organise ces mises en relations en fonction des souhaits de chacun, futur parrain ou marraine et futur.e filleul.e. Cette démarche citoyenne se concrétise lors de la cérémonie de parrainage officielle en mairie, les élus ceints de leur écharpe tricolore reçoivent les actes d’engagement mutuel.
Le « co-parrainage » est une pratique de parrainage collectif qui permet de parrainer à plusieurs avec une bonne efficacité. Nous organisons également des parrainages de familles.

Le parrainage a pour socle les valeurs républicaines : liberté- égalité- fraternité et le respect du principe de laïcité.

 C’EST D’ABORD CRÉER DES LIENS

Votre filleul.e au terme d’un parcours personnel difficile est venu.e en France demander asile et protection. Ce pays lui est souvent inconnu. Étranger et en situation plus ou moins régulière, il s’y sent doublement en insécurité. Il aura sûrement besoin que vous veniez vers lui pour le sortir de son isolement. Ce soutien moral est essentiel pour l’aider dans sa reconstruction psychologique.

 C’EST ACCOMPAGNER ET SOUTENIR

Dans les démarches administratives longues et complexes qui jalonnent la course d’obstacles qu’est la demande d’asile ou de titre de séjour. Si vous pouvez y consacrer du temps, votre rôle sera déterminant. Cela nécessitera, de votre part, de prendre connaissance du dossier, de rencontrer l’accueillant référent, l’avocat, peut-être le médecin, et parfois une association autre que l’APARDAP qui peut le suivre. Vous acquerrez ainsi une compréhension globale de la situation et vous aurez la force de conviction pour faire avancer les dossiers. Votre action rassurera votre filleul, il comprendra mieux les méandres des démarches et pourra devenir un acteur autonome.

C’EST UNE RELATION DE CONFIANCE À CRÉER

Le passé de votre filleul a, peut-être, mis sa vie en danger ou entrainé des problèmes graves et traumatisants pour lui et sa famille. Pour l’aider, vous aurez besoin de connaître des éléments-clés de son passé mais la douleur persistante des épreuves antérieures provoque des blocages dans la communication des évènements intimes. Il est donc important d’établir une véritable relation de confiance réciproque.

C’EST UN ENSEMBLE DE PROBLÈMES QUOTIDIENS À RÉSOUDRE

Le parrain/la marraine ne sont pas les sauveurs, la démarche de régularisation est une route longue qui n’aboutit pas toujours. Mais au quotidien vous pouvez l’aider en accord avec lui à régler les besoins vitaux : l’accès au service santé (AME ou PUMA), l’accès au logement, l’accès au transport, l’accès à la nourriture, l’accès à la formation et au travail, notamment bénévole le temps de l’instruction de son dossier, quand il n’y a pas d’autorisation de travail, tout ceci en s’adressant aux différentes associations ou institutions. L’APARDAP peut vous guider dans ces domaines.

 C’EST AUSSI UN PROBLÈME D’ARGENT

Le parrainage n’est pas un engagement financier. Les frais d’avocat sont souvent couverts par l’aide juridictionnelle lors d’une demande au tribunal, mais les taxes de la préfecture, les frais de passeport, etc… sont toujours plus élevés et votre filleul fera peut-être appel à vous. L’APARDAP vit de subventions et de dons et ne peut pas répondre à toutes les sollicitations,  mais peut aider à trouver des solutions.

L’APARDAP, association reconnue d’intérêt général, par le truchement de dons ciblés ou directs peut émettre des reçus fiscaux qui vous permettent de déduire de vos impôts 66 % de vos dons (consulter la rubrique dons).

Un don ciblé permet d’effectuer un don pour une personne particulière, votre filleul.e par exemple et/ou une dépense particulière (hors alimentation)

 C’EST AIDER LA RÉGULARISATION ET L’INSERTION

Une bonne partie du temps et de l’énergie de votre filleul.e sera absorbée par les démarches administratives, mais il/elle doit aussi trouver sa place dans notre société et devenir de plus en plus autonome. Pour cela il doit, si nécessaire, apprendre le français, comprendre les codes sociaux de notre société, connaître les fondements et valeurs de notre république et dans ces domaines, vous pourrez lui être d’une grande aide. Le droit au travail est souvent refusé le temps de l’instruction du dossier en préfecture, l’inaction et la vie en marge de la société sont un préjudice à l’insertion. Nous lui conseillons de trouver des activités comme le bénévolat (voir la rubrique activités que propose l’APARDAP).

C’EST RESTER EN CONTACT AVEC L’APARDAP

Vous pourrez appeler et rester en contact avec l’APARDAP, votre filleul.e a été suivi.e par un bénévole accueillant qui sera votre référent car il connait bien son dossier. Le référent peut vous aider dès qu’un évènement nouveau intervient pour vous guider et vous conseiller : c’est votre rôle d’alerte.

L’APARDAP manque toujours de parrains/marraines pour répondre à toutes les demandes des accueillis.es. Si vous souhaitez devenir parrain/marraine, venez nous rencontrer lors de la permanence du mercredi après-midi. Nos bénévoles sont là pour vous renseigner et vous orienter.

Une commission parrain-marraine / filleul.e se réunit régulièrement afin de mettre en lien les personnes souhaitant devenir parrain ou marraine avec les migrants. Cette commission prend en compte les affinités et les difficultés particulières du demandeur de parrainage.

Tout au long de votre parrainage, vous serez accompagné par un référent avec qui vous pourrez dialoguer.

Vous voulez en savoir plus ? Des réunions d’information sont organisées avant chaque cérémonie de parrainage avec des bénévoles de l’APARDAP et d’autres parrains avec qui vous pourrez échanger et poser toutes vos questions.