18 décembre 2017 : Journée internationale des migrants, premier bilan

La journée internationale des migrants est l’occasion de premières initiatives des Etats généraux des migrations nationaux à Grenoble, à Menton, dans le Briançonnais

A Grenoble

Quel temps approprié pour mettre l’accent sur l’urgence sociale que constituent les graves problèmes d’hébergements. Le 18 décembre, nous étions au moins deux cents à la préfecture ce jour à partir de 12 h 30 avec nos couvertures de survie et une dizaine de tentes à l’appel de trois collectifs représentant près d’une centaine d’associations : Le collectif migrants en Isère, la Cisem et Aui Alerte. Nous avons demandé une rencontre au Préfet. Migrants en Isère et Alerte rencontrent la DDCS sur l’hébergement demain mardi matin, rencontre prévue de longue date. Les trois collectifs ont pris la parole pour dénoncer la gravité de la situation ainsi que la circulaire Collomb que le défenseur des droits, Monsieur Toubon, condamnait le matin même sur France inter en relevant qu’elle était en contradiction avec le droit à l’hébergement inconditionnel. Plusieurs élus de la ville de Grenoble étaient présents : Bernard Macret Adj chargé des relations internationales, Alain Denoyelle Adjoint chargé du social et du CCAS, Kheira Capdevon adj, Christine Garnier Vice-président habitat, alpes métropole.

Dans le Briançonnais : grosse affluence le 16 décembre , (300 personnes) fort engagement des citoyens solidaires, gros risques pris aussi par les migrants lorsqu’ils prennent les cols pour venir d’Italie ; La une de libé du 18 traduit « Migrants les sommets de la Honte » et de façon encore plus fort dans ce titre d’une article sur le Briançonnais « Peut-être qu’au printemps, on retrouvera des cors sous la neige » (François Carrel « ) ; Des élus de Grenoble et de la région  présents le 16 décembre (Bernard Macret, Stephane Gonthard sénateur, Myriam Laïdouni conseillère régionale ) ; des débats et aussi un souhait de renforcement des coordination au plan régional ; un collectif de la Savoie était présent. De très nombreux citoyens et professionnels de la montagne engagés dans la solidarité.

A Menton, un millier de participants : un car d’isérois s’est rendu à Menton le 18 décembre :  « Nous nous sommes retrouvés à un bon millier (venant de Strasbourg, Paris, Montpellier, Valence/Montélimar, Grenoble/Annecy…), témoignages bouleversants de migrants… Le séminaire de l’Apardap a exprimé sa solidarité en aidant à financer le car.

Le Monde du 17 et 18 décembre titre à sa une : « Migrants : Macron Choisit la ligne dure » avec deux pages dont un article de Maryline Baumard titré « Dans les Alpes, on va redescendre des cadavres, un de ces jours » empruntant elle aussi cette phrase prononcée par des professionnels de la montagne qui viennent en aide aux migrants en détresse avec ce sous-titre « Au col de l’Echelle des habitants viennent en aide aux migrants qui traversent la frontière enneigée au péril de leur vie » et souligne « A Briançon les citoyens sont nombreux à avoir été entendus par la gendarmerie pour avoir aidé un migrant »…. Cf. article du Monde.

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/12/16/en-france-une-politique-migratoire-d-une-durete-sans-precedent_5230634_1654200.html

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/12/16/dans-les-alpes-on-va-redescendre-des-cadavres-un-de-ces-jours_5230716_1654200.html

Des Maires de plusieurs grandes villes aussi : A lire dans la même édition du Monde, une tribune importante de plusieurs Maires d’horizon divers (Rennes, Lille, Bordeaux, Toulouse, Grenoble – Éric Piolle -, Strasbourg, Nantes) intitulée « Face aux flux migratoires, nous, les maires, sommes au pied du mur ». Dans une tribune collective, ces maires s’alarment de la pénurie de moyens mis à disposition par l’État pour accueillir les migrants et proposent de créer un réseau solidaire entre les villes de France… qui deviendra auprès du pouvoir un « interlocuteur majeur »

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/12/16/face-aux-flux-migratoires-nous-les-maires-sommes-au-pied-du-mur_5230673_3232.html

A voir ; Eric Piolle France Info  https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/accueil-des-migrants-les-maires-de-france-interpellent-l-etat_2519595.html
États Généraux des Migrations au niveau national

La tribune nationale du 18 décembre a été signée par 413 associations (voir le lien avec la liste des signataires dont l’apardap et le collectif Migrants en Isère…).  Cette tribune a été publié par Mediapart à l’occasion de la Journée internationale des migrants. Elle a été signée par 413 organisations dont l’apardap et migrants en Isère.

Vous la trouverez en PJ ici :

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/181217/l-humanite-de-demain-se-construit-par-l-accueil-des-migrants-aujourd-hui

Migrants en Isère -Etats généraux des migrations de Grenoble est invité à participer à un débat lors de l’initiative Nationale prise par le Maire de Grande Synthe sur l’accueil des Migrants en France dans le cadre des Etats généraux nationaux les 1ers et 2 mars.

Un très grand merci à vous toutes et tous pour votre réactivité