Actualités  

Page d'accueil/Actualités  

30/11/2017 – Lignes de partage

Le film « Lignes de partage » commence sa tournée avec des avant-premières dans le département de l’Isère en lien avec des partenaires divers. Ce film, dont la qualité cinématographique est soulignée, est très apprécié du public qui l’a déjà vu.

Jeudi dernier, dans le cadre de Migrants en scène, le film « Lignes de partage » a été présenté en avant-première à Monciné en présence du réalisateur Thierry Mennessier, du caméraman, du monteur, du preneur de son et de deux « acteurs ». La salle était pleine. Le film a été très apprécié dans sa forme comme dans son contenu, la discussion assez riche a duré plus d’une heure ; ce qui confirme que le film permet d’entrer dans les questionnements sur la situation faite aux migrants, sur les causes des migrations et sur les lois et leurs effets sur les droits fondamentaux. Valentin de la Cimade, et Monique de l’APARDAP ont pris part au débat de même que quelques bénévoles (Secours catholique, Apardap,…). Bernard Macret adjoint chargé des relations internationales à la ville de Grenoble était présent. Il a également salué la qualité du film.

Lire aussi la critique du DL sur le projection réalisée à Bourg-d’Oisans

28/11/2017 – Etats Généraux des Migrations

Des « États généraux des migrations » au niveau national. Le monde associatif a lancé le 21 novembre une campagne de concertation décentralisée et d’actions de sensibilisation citoyenne en réponse au projet de loi migratoire prévu en 2018.

Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse. 

11 & 12/2017 – Programme Partage & Découverte

Cet hiver ; des concerts, du cirque, du théâtre avec les Indisciplinés, des acrobates, les visites du parc de la Tête d’Or à Lyon, et du musée archéologique. Nous partirons pour le Rwanda, le Mozambique et la Sicile avec des artistes qui, à travers la musique, le chant, la danse, nous parlent de leurs pays.

Relance de l’activité football. Les possibilités de pratique sont les suivantes :

– en plein air : les vendredis, entre 9h30 et 12h ;
– en gymnase : les mardis et jeudis, de 19h30 à 21h30; ou les samedis matin, de 10h à 11h30.

Faites connaître vos possibilités auprès de Justine à l’APARDAP. Les dates de démarrage de l’activité vous seront communiquées bientôt.

Pour consulter le programme 

11/11/2017 – Nora par les frontières

La représentation de Nora par les frontières samedi 11 novembre par la troupe des Indisciplinés de l’Apardap a été un moment fort et très émouvant et une réussite au niveau de la représentation théâtrale. Bravo et merci au groupe des Indisciplinés qui malgré les difficultés de leur situation et du quotidien ont su être aussi créatifs et passeurs de mots et d’émotions et au travail de Ximena, chorégraphe de la Compagnie Gallotta et de Karine qui a donné de son temps disponible, bénévolement pour la cause des migrants, étant salariée à plein temps par ailleurs…

De nombreux bénévoles, parrains, marraines, accueillis étaient présents. Merci à elles et eux, toutes et tous. Hélas, c’est la rançon du succès : au moins une trentaine de personnes n’ont pu rentrer car c’était archi complet.. Rassurez-vous : nous espérons bien rejouer la pièce : en projet : Champagnier, la salle du Touvet, peut-être le théâtre 145…

Le livre « une aventure théâtrale avec des réfugiés », photos surtout, texte de la pièce et témoignages de la troupe des Indisciplinés, édité par l’Apardap à partir d’une souscription, et réalisé à partir du travail bénévole de Patrick, notre photographe et vidéaste « officiel »   devrait être disponible pour les fêtes ; les recettes réalisées par la vente iront entièrement à l’Apardap ; Ceux qui ont souscrit pour le livre recevront alors leur exemplaire.

Et en attendant le livre, un petit montage de 5mn présentant trois extraits du spectacle dont une des chorégraphies.

Pour voir la vidéo

27/10/2017 – Les accueillis surplombent Grenoble

Ce vendredi 27 octobre, nous avions rendez-vous au départ du téléphérique de Grenoble, les fameuses « bulles ». 17 accueillis et 4 bénévoles, volontaires pour « prendre » la Bastille. Mais l’ascension était motorisée, rassurez-vous.

Pas de mouvement de panique durant la montée, et nous voilà sur la Terrasse des géologues pour découvrir le paysage qui s’offre à nous : la ville et ses monuments, du Moyen-Age à aujourd’hui, ses artères principales, la marque des transformations dues aux Jeux Olympiques d’hiver de 1968. Et, au-delà, les 3 massifs montagneux qui structurent le paysage : Vercors, Belledonne et Chartreuse.

Les explications révélèrent qu’entre le moment où furent décidées les fortifications de la Bastille et leur réalisation, celles-ci étaient devenues inutiles pour protéger Grenoble, la frontière ayant été éloignée à la suite de l’intégration de la Savoie à la France…

Le bénéfice de ces constructions, aujourd’hui, c’est de permettre des parcours spectaculaires sur câbles aériens pour petits et grands…

07/10/2017 – Cérémonie de parrainage à Renage

Ce samedi matin, 120 personnes ont assisté aux 28 parrainages qui se sont déroulés à la Mairie de Renage dans une ambiance conviviale et émouvante.
Amélie Girerd, Maire de Renage et conseillère départementale, a présidé la cérémonie et, à cette occasion, a prononcé un discours aux intonations républicaines et humanistes.

Au-delà des mots, il faut passer aux actes concrets et le parrainage citoyen en est un. Il permet de soutenir et d’accompagner des êtres humains qui ont un nom et une histoire afin de leur assurer un avenir.
La cérémonie s’est achevée autour du pot de l’amitié.

Merci à tous les parrains qui se sont engagés.

28/09/2017 – Un rallye républicain

Beau moment apardapien que ce rallye républicain ensoleillé dans les rues de Grenoble à la recherche des grands noms de l’histoire de la République française.

En cette belle après-midi d’automne, nous étions bien une vingtaine à arpenter studieusement les cours, avenues et rues de Grenoble pour mieux connaître notre ville et ce qu’ont fait de leur vie des Jean Jaurès, Nicolas de Condorcet, ou Victor Hugo, Jules Ferry, Marie Reynoard, Eugène Chavant ou Hubert Dubedout et tant d’autres illustres personnages.

L’enthousiasme était au rendez-vous et nous donne envie de poursuivre sur d’autres aventures et rendez-vous comme ceux que propose « Partage et découverte » dans le programme septembre / octobre 2017.
Une mention particulière pour la sortie prévue le jeudi 12 octobre à la découverte du Vercors qui nous entraînera de la spéléologie à l’histoire de la Résistance.

Le rallye républicain en vidéo, par Patrick L’Ecolier 

21/09/2016 – L’APARDAP à la Bastille !

Le 21 septembre, suite à la demande d’un des accueillis de l’Apardap, une partie de l’association s’est rendue à la Bastille. L’idée était de découvrir (ou redécouvrir pour certain) un des lieux les plus touristiques de Grenoble ainsi que de se changer un peu les idées. Pierre Michaud, Anne Villegier et Maritsou Traynard : des bénévoles très actifs de l’association, accompagnaient la sortie, ainsi que Jeanne Phelippeau en service civique à l’Apardap.

Après avoir pris les bulles pour monter jusqu’en haut, nous nous sommes promenés sur le site de la Bastille, fort militaire construit au XIXème siècle et surplombant de 264 mètres la ville de Grenoble. Cette sortie a été l’occasion de faire un peu d’histoire notamment grâce à Anne Villegier qui s’est avérée très bien connaitre l’histoire de la ville de Grenoble et s’est improvisée guide touristique pour quelques heures.
Lire la suite de l’article

04/08/2016 – L’APARDAP au Bois français

Située à environ 15 km de Grenoble entre Saint Ismier et le Versoud, la base de loisirs du bois français attire de nombreux visiteurs pendant la période estivale. Ce jeudi, un groupe d’accueillis de l’APARDAP s’est rendu au lac du Bois français accompagné de Jeanne, volontaire en service civique et de Patricia L’ECOLIER, co-présidente de l’association.

Loin de la chaleur de Grenoble, la journée a été l’occasion de pique-niquer et de se rafraîchir en se baignant dans le lac. Au total plus d’une vingtaine d’accueillis ont répondu positivement à la sortie proposée par l’association. S’est également jointe à nous, l’équipe de tournage du documentaire de Thierry Mennessier , « Lignes de Partage », film qui retrace le quotidien des migrants à Grenoble.
Lire la suite de l’article 

11/06/2016 – L’APARDAP rend hommage aux tirailleurs sénégalais

Dans le cadre de l’atelier « Initiation Républicaine », dont l’objectif est de faire découvrir et de socialiser les accueillis avec les valeurs de la République française, le 11 juin 2016 l’APARDAP s’est rendue en visite au tata sénégalais de Chasselay  ainsi qu’à la nécropole de la Doua.

Au début de la seconde guerre mondiale plus de 100 000 soldats issus des colonies sont enrôlés pour défendre la France face à l’Allemagne nazie : huit régiments de « tirailleurs sénégalais » prennent donc part au conflit.

Retour sur cette journée et sur une partie de l’histoire française qui n’est que très brièvement mentionnée dans les manuels d’histoire …
Lire la suite de l’article

04/06/2016 – L’APARDAP à la fête des Tuiles

La journée des tuiles ou les prémices de la Révolution française

Pour commencer, il n’est pas inutile de remonter aux origines de la journée des Tuiles en faisant un peu d’histoire… Le 8 mai 1788 le garde des Sceaux M. de Lamoignon et Louis XVI mettent en place des nouvelles réformes qui réduisent le rôle des parlements avec notamment la suppression des droits de remontrance (droit pour les parlementaires de contester un édit royal). Désormais, l’enregistrement de nouveaux édits sera confié à une cour spéciale dont les membres seront désignés par le roi lui même.  Faute de l’accord des parlementaires, le roi utilise la procédure de « lit de justice » pour entériner cette nouvelle réforme, c’est à dire que cette nouvelle loi est acceptée sans l’accord des parlementaires. Ordre est donné aux parlementaires du Dauphiné de quitter la ville. Cependant les grenoblois vont se révolter contre ce passage en force : le 7 juin 1788 les habitants jettent des tuiles depuis le toit de leur maison sur les soldats envoyés par le pouvoir royal. Par la suite, des états généraux du Dauphiné seront convoqués et se dérouleront le 21 juin 1788 au château de Vizille. Ils réclament le rétablissement des parlements, le vote par tête et non plus par type ainsi que la réunion d’Etats généraux du royaume. Le roi cède et accepte la convocation d’Etats généraux en mai 1789…
Lire la suite de l’article